Parler de soi est toujours un exercice délicat, surtout quand on ne sait pas à qui s’adresser ! Pour me présenter, il m’est difficile de ne pas parler (succinctement) de mon parcours. Après le collège, je ne souhaitais pas poursuivre mes études, c’est pour cela que je me suis engagé dans un BEP en comptabilité, puis un CAP… Maçon.

Une chose en entrainant une autre, j’ai fini mes études supérieures en six ans après avoir suivi deux masters.

Entre les deux ? Il s’est passé beaucoup de choses, de rencontres, de défis. Le plus important à retenir, probablement, est une curiosité sans limite qui m’a amené à travailler (en stage, parallèle de mes études ou dans ma vie active) par 14 secteurs d’activités différents et 21 entreprises. On m’a souvent présenté instable, j’ai toujours répondu curieux.

Dans ma vie personnelle, je suis tout autant hyperactif. Tout à tour cuisinier, sportif, cinéphile ou lecteur assidu, mes activités changent au fil des saisons. J’aime avant toutes les rencontres et partir à la découverte de l’inconnu.

Un moment important de ma vie ? il y en a beaucoup, mais le plus important est le jour où je me suis rendu compte que la femme que j’aimais ressentait la même chose pour moi !

Sinon, une autre anecdote intéressante, c’est que je peux plier mon pouce à 180° (nous sommes rare dans ce cas !)

Ce que j’aime dans la vie ? Beaucoup de sport, notamment de la course à pieds, mais aussi du tennis, du tai chi (depuis peu), du badminton, vélo, natation… J’aime également lire, les romans, livres de développement personnel, biographies, sur les sciences etc… J’adore manger, et cuisiner de bons plats en revenant du marché.

Un défi ? Terminer la sainte Lyon en décembre prochain.

Une personne que l’on admire ? Winston churchill. C’est une personne qui m’a fasciné sur sa personnalité, lorsqu’il était persuadé de quelque chose, il faisait tout son possible pour y arriver. C’est une qualité que j’apprécie énormément.

Une citation ? « Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde ». Une belle phrase qui nous incite à donner le meilleur de nous-même, plutôt que de critiquer le système dans lequel on vit (interprétation très personnelle).

Une période de l’histoire ? Après avoir découvert le canada l’été dernier, j’aurais aimé être l’un des pionniers à traverser le monde pour me retrouver à fouler l’Amérique. J’espère toutefois que j’aurais trouvé un moyen plus pacifique que nos ancêtres pour vivre en cohabitation avec les peuples locaux.